MaisonIsolation comblesLes différentes techniques de l'isolation des combles perdus

Les différentes techniques de l’isolation des combles perdus

Un comble est la partie qui se situe sous la toiture en bois d’une maison. Il peut être un espace perdu ou bien aménageable. Tout dépend de sa hauteur. Les spécialistes recommandent une isolation de cet espace pour diverses raisons, que ça soit pour le comble perdu ou le comble aménageable ! Cependant, beaucoup de personne ne savent pas comment isoler un comble perdu, et aussi les différentes raisons qui poussent à le faire, notamment : les avantages de l’isolation !

En quoi consiste l’isolation des combles perdus ?

Les combles sont un espace qui se trouve juste en dessous de la toiture. Un comble perdu est un comble avec une hauteur insuffisante pour qu’il soit aménagé, ou bien le bois de la toiture est très épais et imposant. Il ne peut être utilisé que pour le stockage. La toiture est responsable de la perte de 30 % de l’énergie thermique intérieure. Le comble perdu est donc le plus chaud en été, et le plus froid en hiver. Alors, l’isolation du comble perdu est très importante et primordiale. L’isolation d’un comble perdu, c’est de l’isoler en termes de chaleur, de bruit et d’humidité.

Les raisons de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus est très importante pour garantir un confort thermique, un confort acoustique, et pour bien aérer l’espace. Il permet un confort thermique, car il établit la température de la maison à une température constante. Alors, il lutte contre les changements météorologiques. La maison ne sera plus froide pendant l’hiver ou chaude pendant l’été. Ceci est un inconvénient, surtout dans les régions où il fait très froid ou très chaud. Il permet aussi une isolation phonique, donc il protège les habitants de toute nuisance sonore. Un autre avantage de l’isolation des combles perdus, c’est de garantir une économie d’énergie, et d’optimiser l’efficience énergétique. Ceci a un grand bénéfice pour les habitants, car il permet de réduire la facture du chauffage et du climatiseur. Le fait que la température de la maison reste constante, donc on aura plus besoin de trop allumer le chauffage ou le climatiseur. Il permet donc de réduire l’économie d’énergie à 30 %. Il permet aussi d’économiser les équipements de ménage. Cette économie d’énergie a un impact positif sur l’environnement, car elle permet une efficience énergétique, et donc une durabilité et une protection.

Comment procéder à l’isolation des combles perdus ?

Il existe deux solutions pour isoler un comble perdu. Il faut savoir qu’il faudra faire appel à un spécialiste, pour garantir une bonne isolation !

Le comble perdu est accessible

Si le comble perdu est accessible, il est possible de l’isoler avec la laine minérale, qu’elle soit une laine de roche ou de verre. La technique se fait en posant l’isolant, donc la laine sous forme de rouleaux sur tout le plancher. Il faut mettre une lame d’air pour permettre l’aération de l’espace. Puisque la hauteur n’est pas importante dans un comble perdu, il est possible de faire un isolant d’une épaisseur de 30 à 40 cm.

Le comble perdu est difficilement accessible

Si le comble perdu a une hauteur très minimale, donc l’accès est difficile, presque impossible, il est recommandé d’utiliser la technique de soufflage. L’isolant utilisé est la laine minérale (laine de roche ou de verre) en flocons qu’il faudra souffler sur le plancher intérieur de l’espace. Cette technique est la plus utilisée. Elle présente des avantages, mais aussi des inconvénients. C’est en fait une technique dont il faudra renouveler l’isolant après quelques années. Cependant, elle a beaucoup d’avantages, à savoir :

  • Une installation rapide et facile à performer ;
  • S’adapte aux combles qui sont difficiles d’accès ;
  • Une très bonne isolation thermique et acoustique ;
  • Très efficace pour une toiture rénovée ou neuve.
plus de posts ?