MaisonIsolation combles3 Techniques pour isoler les combles

3 Techniques pour isoler les combles

L’isolation des combles est une étape indispensable en construction, et même en rénovation, il ne faut surtout pas la négliger, car elle va vous garantir un confort thermique à long terme et bien d’autres bienfaits. Isoler les combles de son habitat se fait par plusieurs techniques, mais le plus important, c’est de respecter certains critères afin d’assurer un résultat réussi. Quelles sont donc les différentes techniques pour bien effectuer l’isolation des combles de sa maison ? Et quels sont les avantages de cette opération ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Pourquoi isoler les combles ?

Une habitation doit être isolée d’une manière homogène, que ce soit pour les murs ou pour les combles de la toiture. Une maison bien isolée, est une maison confortable et écologique. Cela se fait pour plusieurs raisons, en premier lieu, l’isolation des combles va garantir un confort thermique à l’intérieur de l’habitation. En effet, l’expression ‘isoler la maison’ revient souvent à l’isolation thermique. Et cela ne s’arrête pas ici, l’isolation thermique va non seulement stabiliser la température de vos pièces à la maison en hiver et en été, mais aussi, elle va influencer sur votre facture en énergie, car vous n’aurez plus besoin d’utiliser un chauffage puissant, vous allez donc consommer moins d’énergie. On peut dire que c’est un gain écologique et financier à la fois. Pour faire bref, l’isolation des combles de votre habitation a de nombreux avantages, qui se résument en :

  • Assurer une température homogène au logement ;
  • Réduire les pertes en énergie ;
  • Economiser de l’argent.

Les critères à respecter pour bien isoler les combles

Pour bien isoler les combles de son habitation, il faut respecter certains critères pour garantir un résultat réussi et bénéficier de tous les avantages de l’opération mentionnés précédemment. En effet, la nouvelle réglementation thermique RT2012 a fixé certaines exigences de performances, telles que le coefficient de résistance thermique noté R. Pour une nouvelle construction, il doit être fixé à R= 8m2.K/W. Quant à la rénovation, il n’existe aucune obligation légale, mais il est conseillé d’opter pour un R=7m2.K/W, pour l’isolation plancher de combles perdus et à R= 6m2.K/W dans de rampant de toiture et plafonds de combles. Si vous choisissez les matériaux adaptés, performants et qui respectent les règlementations, vous allez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % en rénovation et une TVA réduite de 5.5 %.

Des techniques pour bien isoler les combles de votre habitation

Pour bien effectuer l’isolation des combles de votre habitation, vous devez en premier lieu, respecter les critères dont on a parlé dans le paragraphe précèdent. Il ne faut surtout pas choisir des produits de dernier choix, il faut toujours privilégier la qualité pour assurer un résultat durable à long terme. Il existe 3 techniques pour faire l’isolation. Vous pouvez opter pour une technique d’isolation par intérieur, qui est simple et rapide, il s’agit d’isoler entre les chevrons. Dans ce cas, il faut faire en sorte que l’air circule correctement pour éviter les problèmes d’humidité. Une autre technique pour isoler les combles, en utilisant l’isolation par double couche, aussi appelée isolation bicouche. Elle offre les meilleures isolations thermiques. Elle se déroule en deux étapes, il faut d’abord faire une isolation en simple couche, ensuite installer des suspentes sur lesquelles il faut fixer des fourrures et maintenir la deuxième couche d’isolant. Sinon, vous pouvez opter pour la troisième technique, qui consiste à isoler les combles par l’extérieur, appelée isolation par sarking. C’est une technique avantageuse, surtout pour les projets d’innovation. Pour toutes les techniques, il faut faire appel à un professionnel, surtout pour la technique d’isolation par sarking, qui demande un véritable savoir-faire.

plus de posts ?