SantéComment soulager la douleur du canal carpien ?

Comment soulager la douleur du canal carpien ?

Le canal carpien est un canal limité par les os du poignet se situant à l’intérieur de ce dernier. Il contribue à la motricité de la main car il comporte les tendons ainsi que le nerf médian qui contrôle le mouvement des doigts. Si ce canal est blessé, cela peut être très douloureux et causer une réduction de la motricité de la main. Comment faire alors pour soulager cette douleur moyennement intense ?

Quels sont les types de douleur qui peuvent concerner le canal carpien ?

Étant donné que la main est une partie du corps humain en mouvement permanent, un simple faux geste mécanique peut entrainer une blessure du canal carpien. Comme le fait de soulever des charges lourdes, effectuer des gestes sportifs sans échauffement ou encore une chute libre sur le poignet. D’autres causes peuvent être à l’origine des douleurs de ce canal, d’ordre infectieux comme les arthrites. C’est aussi l’un des effets de la ménopause qui engendrent des variations hormonales. Les maladies relatives à la thyroïde, et certaines formes de grossesses compliquées ou encore des problèmes neurologiques constituent des conditions idéales pour provoquer ou aggraver les douleurs au niveau du canal carpien.

Plusieurs formes du syndrome peuvent être localisées au niveau de ce canal. Grâce à un examen clinique minutieux par des palpations du malade, le médecin peut localiser la douleur et déterminer son genre.

Un électromyogramme est un examen permettant d’évaluer le courant électrique qui transite par le nerf médian et ainsi estimer l’état de gravité du syndrome du canal carpien.

Des engourdissements de la main, du bras ou une partie de ce dernier, des fourmillements localisés ou diffus ou un enflement de la partie blessée sont autant des signes alertants d’une atteinte au niveau du canal carpien. Des gestes simples montrent ces dernières ; comme la flexion des doigts de la main, rapprocher les doigts puis les séparer à nouveau, fermer la main puis la rouvrir.

Les personnes exerçant des professions qui requièrent un effort physique important sont plus propices à une atteinte du canal carpien que d’autres. Ainsi, les métiers liés à la construction comme la maçonnerie, les ferronneries, la peinture, ou encore la menuiserie, la manipulation de machines, la conduite de longues distances sont tous des métiers qui fatiguent la main et par conséquent, touchent au canal carpien.

Comment peut-on soulager une douleur au niveau du canal carpien ?

Des méthodes thérapeutiques douces et d’autres chirurgicales sont nécessaires en cas d’atteinte de ce canal. Au début, un traitement médicamenteux est adopté pour soulager la douleur et soigner le syndrome. Une corticothérapie est prescrite par le médecin traitant, sous forme injectable pour atténuer l’inflammation au niveau du nerf médian. L’utilisation d’une gouttière la nuit pour permettre au poignet de se reposer accélère le processus de guérison. Une Kinésithérapie exécutée par un professionnel de la santé peut amener à une amélioration de l’état du poignet sans passer par le bloc opératoire. Ceci dit, parfois ces méthodes thérapeutiques ne font que soulager les douleurs sans guérir réellement le mal. Une intervention chirurgicale est alors indispensable pour explorer et corriger le canal en profondeur.

Cette intervention a pour but d’apaiser et de réduire la pression au niveau du nerf médian. Cette opération se fait en sectionnant le ligament annulaire pour ajouter du volume au canal carpien. Bien que cette méthode peut sembler radicale et effrayante pour les patients, elle a néanmoins démontré son efficacité après quelques mois de rééducation et de repos du poignet.

Même si l’opération au niveau du canal carpien est sûre et sans danger en général, quelques séquelles post opératoire peuvent toutefois apparaitre. On les a cités dans la liste ci-dessous :

  • Infection post opératoire due à une mauvaise suture ou exposition de la blessure à des polluants ;
  • Des douleurs sous forme de pulsions violentes ;
  • Perte temporaire de la motricité de la main ;
  • Une atteinte neurologique entrainant un handicap moteur de la main.

Ces conséquences sont évidemment rares, mais elles doivent être prises en considération par le chirurgien orthopédique.

Finalement, une bonne hygiène de vie en particulier lors d’une atteinte au niveau du canal carpien permet de minimiser les douleurs et d’aider à sa guérison. Le patient doit suivre rigoureusement sa thérapie et éviter une suractivité du poignet, comme les sports intenses sans un échauffement préalable ce qui permettra d’éviter une éventuelle blessure.

plus de posts ?