SantéVitaminesOu peut-on trouver de la vitamine E ?

Ou peut-on trouver de la vitamine E ?

Comme toutes les vitamines qui sont bénéfiques pour notre corps, la vitamine E permet de lutter contre plusieurs pathologies. La vitamine E, aussi connue sous le nom de tocophérol, est un excellent antioxydant qui favorise le bon fonctionnement des défenses immunitaires ainsi que la protection des cellules de notre organisme. Une déficience en cette vitamine pourrait provoquer la survenue et le développement de diverses pathologies.

Quels sont ses apports nutritifs pour la santé ? Où en trouver ? Ces questions seront traitées dans cet article.

Qu’est-ce que la vitamine E ?

La vitamine E est un composant biologique liposoluble et qui n’est pas soluble dans les eaux. Elle se présente en 8 variantes, à savoir 4 tocophérols et 4 tocotriénols. La vitamine E est insensible à la chaleur ainsi qu’à la luminosité, en revanche, elle ne supporte ni l’oxygène ni les rayons UV. Son rôle dans le corps est considérable en raison de ses vertus antioxydantes : elle empêche les effets néfastes des radicaux libres responsables de l’apparition de plusieurs pathologies.

Quel est l’intérêt de consommer de la vitamine E ?

La vitamine E est une substance qui est indispensable pour assurer un meilleur fonctionnement de notre corps. Les qualités de la vitamine E sont multiples, parmi celle que l’on peut citer, il y a :

  • la vitamine E possède un pouvoir antioxydant ;
  • elle fonctionne en interaction avec d’autres substances nutritives, telles que la vitamine C, le zinc et le sélénium ;
  • elle assure notamment la protection des lipides composant les enveloppes cellulaires, de même que celles des lipoprotéines LDL. De ce fait, elle prévient la formation de maladies cardiovasculaires ;
  • elle aide aussi à éviter les risques liés à l’athérosclérose (détérioration des artères), et ce, en évitant l’agglutination des plaquettes sanguines, tout en effectuant une action anti-inflammatoire et en provoquant la sécrétion de molécules vasodilatatrices ;
  • elle aide également à préserver les neurones des risques de la maladie d’Alzheimer ;
  • enfin, elle serait capable de ralentir le processus de dégradation du système immunitaire chez les seniors. Ainsi, la vitamine E contribue à la bonne activité des défenses immunitaires et aide le corps à mieux se préserver du cancer.

Où trouver de la vitamine E ?

Notre organisme n’est pas en mesure de la fabriquer, celle-ci devra être fournie par la nutrition. La vitamine E est présente dans les aliments et essentiellement dans les produits alimentaires gras. Afin de bénéficier de quantités adéquates, il est préférable de diversifier les aliments et d’en prendre à chaque fois que vous prenez vos repas. Les aliments qui en contiennent le plus sont les produits alimentaires gras à savoir : les huiles végétales comme l’huile de tournesol, de noisette et l’huile de colza, les fruits secs, les graines/céréales, ainsi que les poissons gras, sans oublier le fenouil.

On peut se procurer de la vitamine E en consommant quelques végétaux tels que : le pissenlit, les feuilles d’épinard, les asperges, ainsi que le pois chiche, la cressonnière, les châtaignes, ou encore le brocoli.
Les recommandations concernant les apports journaliers en vitamine E diffèrent selon les tranches d’âge. Ceux-ci sont évalués à 6 à 7 mg pour la tranche d’âge comprise entre 1 et 8 ans, et augmentent à 11 mg pour la tranche d’âge située entre 9 et 13 ans. À compter de l’âge de 14 ans, peu importe le sexe de la personne, l’apport journalier conseillé est de 15 mg.
Il est aussi limité à 15 mg pour les femmes enceintes et à 19 mg pour les mères allaitantes.

Assurez-vous donc que votre organisme reçoit un apport suffisant en vitamine E. Dans le cas contraire, vous risquez de rencontrer quelques difficultés, par exemple une diminution de la force musculaire, des pertes de coordination, une dégradation du système nerveux et immunitaire.

plus de posts ?