JardinageSemer du melon : tout savoir sur sa plantation

Semer du melon : tout savoir sur sa plantation

Le melon est un fruit qui nous rappelle les belles nuits d’été. On peut l’associer avec du basilic, de la mozzarella et du balsamique pour rendre nos repas plus savoureux.

Ce fruit dispose de nombreux effets positifs sur l’organisme, en plus d’être succulent. Il en existe de différentes sortes comme le melon cantaloup, le melon d’hiver, etc.

Le melon est un élément indispensable dans votre potager, surtout en été pour vous rafraîchir lors des grandes chaleurs. C’est un aliment peu calorique que vous pouvez consommer sans crainte.

Si vous êtes un fan de melon, sachez que vous pouvez vous même le cultiver dans votre jardin, mais comment le semer ? Nous allons vous répondre dans cet article.

Semer du melon : de quelle manière le faire ?

Pour réussir le semis de vos melons, vous pouvez vous y prendre de deux manières différentes :

Le semer en godets

Le melon est un fruit qui a besoins d’énormément de chaleur 24°C à 35°C et de la lumière du soleil pour pousser. Il est important que les températures de nuit ne descendent pas à moins de 15°C.

Afin d’avoir de bons melons bien riches, il est préférable de les de semer sur des couches ou sous couvert dans une serre pendant les mois de mars et avril. Ce n’est qu’à partir de mi-mai seulement après que les gelées sont passées, que vous pouvez les planter sur le sol.

A 1 cm de profondeur, vous devez semer 2 à 3 graines par godet plein de terreau de semis fin. Soyez vigilant et arrosez-les souvent afin de garder le terreau humide à l’aide d’un pulvérisateur.

Installez-les dans un endroit plein de lumière qui soit le plus souvent ensoleillé, car, une fois que les melons sont sortis de terre, ils ont un besoin en lumière qui est très important. N’hésitez pas à couper les mauvaises plantes pour ne laisser que les robustes.

Le semer en place

Si vous habitez dans une région qui se caractérise par des températures modérées et un climat méditerranéen comme par exemple dans le sud de la France, sans une telle situation, vous pouvez les semer directement sur le sol.

Laissez un espace de 80 cm à 1 m entre les plantes de melon que vous semez et à 1,5 cm de profondeur sous terre, mettez 2 à 3 graines par poquet. Pour finir, il est conseillé de les recouvrir avec une association de compost mur et de terre de jardin tamisé. Ne gardez que les belles plantes.

Il est préférable de choisir un sol riche et profond et un climat chaud et ensoleillé. Vous devez décompacter légèrement la terre et d’ajouter un peu de composte.

Semer du melon : tout savoir sur sa plantation

Un fois que vous avez semé votre melon, vous devez l’entretenir convenablement afin de veiller à avoir une bonne récolte. Pour ce faire, voici quelques conseils :

  • dans un potager, le melon s’associera parfaitement avec les autres composants sauf le concombre,
  • ce fruit a un besoin constant d’être arrosé, en se basant sur la base de la plante et en évitant de mouiller ses feuilles. Attention ! Arroser ne veut pas dire inonder, faites-le régulièrement mais de manière raisonnable,
  • pour que la plante du melon puisse se développer convenablement, au moment où, 4 feuilles font leur apparition, vous pouvez couper la tige principale au-dessus de la deuxième,
  • il faut attendre une période de 5 à 6 mois après l’avoir semé pour le récolter. Vous constaterez que le melon est assez lourd et parfumé. En le touchant sur le côté opposé, vous remarquez qu’il est souple, votre melon s’est donc bien développé.
plus de posts ?