Cigarette électroniqueOù et comment revendre ses cigarettes électroniques ?

Où et comment revendre ses cigarettes électroniques ?

La cigarette électronique est de plus en plus prisée pour ses nombreux avantages. En effet, aujourd’hui, on sait qu’elle a beaucoup d’avantages par rapport à la cigarette classique. Effectivement, elle a beaucoup moins d’impact sur la santé et sur la planète. Toutefois, il faut savoir que sur le côté législation, la vape fait toujours débat ! Au moment de son apparition, à savoir en 2005, la vape n’obéissait à aucune règle précise. L’utilisateur pouvait vapoter n’importe où, il pouvait même utiliser sa vape au milieu de son lieu de travail avec ses collègues ! Mais à partir de 2016, les choses ont changé. On a commencé par interdire ce produit aux moins de 18 ans.

Ensuite, avec le temps, la vapoteuse a connu des changements de réglementation limite, aussi strictes que ceux de la cigarette classique. Voici ce que vous devez savoir sur la législation à propos de la vape en France, ainsi que la revente de la cigarette électronique.

La cigarette électronique et les mineurs

Tout comme pour la cigarette classique, la vente de vape est interdite aux mineurs de moins de 18 ans. C’est pourquoi, il est obligatoire de montrer une carte d’identité au moment de son achat (en cas de doute bien entendu).
Selon l’article L3513-5 de la Santé Publique, le vendeur doit obligatoirement vérifier l’âge de l’acheteur. Si ce dernier est mineur, il faut refuser la vente. Dans le cas contraire, le vendeur risque une amende qui varie de 135 euros à 750 euros.

Il est aussi interdit d’utiliser sa vape dans un lieu qui comporte des mineurs :

  • Les écoles ;
  • Les centres de formation ;
  • Les hébergements pour mineurs, etc.

Ce sont des lois destinées à protéger les mineurs, car on ne connait pas vraiment tous les risques de la vape. Cette législation fait partie de la lutte contre la consommation des produits addictifs.

Vente et fabrication d’e-liquide : que disent les lois ?

La TPD ou la Tobacco Product Directive qui est une directive qui encadre la vente et la fabrication des produits de vapotage, notamment ceux qui contiennent de la nicotine.

Selon la loi européenne, il est interdit de vendre un e-liquide qui comporte plus de 10 ml. De plus, le taux de nicotine dans ce flacon, ne doit pas dépasser les 20 mg/ml.

Pour les cartouches rechargeables, elles ne doivent pas avoir une contenance supérieure à 20 ml. Le e-liquide comporte en général : de la glycérine végétale, du propylène glycol, de la nicotine et des arômes.

Il est très important également de bien vérifier le contenu de son e-liquide. Tous les composants doivent être cités et bien lisibles.

Revendre le matériel de la vape

Aujourd’hui, la vapoteuse fait l’objet d’un marché florissant. Si beaucoup de clients souhaitent rester dans du basique, beaucoup, et surtout les jeunes, se piquent de passion pour les produits technologiques. C’est pourquoi, la vente de la cigarette électronique monte en puissance. Pour acheter une vape, on peut se rendre dans un magasin de vape, ou une boutique en ligne, mais en parallèle, il existe des marchés d’occasion qui proposent de vendre et d’acheter des e-cigarettes.

De base, la vapoteuse est un moyen qui nous permet de se débarrasser de la dépendance à la nicotine. Objectif atteint, les vapoteurs cherchent à revendre leurs vapes, c’est également le cas des utilisateurs qui souhaitent changer le modèle de leur vape. Dans le marché d’occasion, on peut s’offrir des modèles en dessus de ses moyens.

Nos conseils pour revendre votre e-cigarette

Si vous souhaitez revendre votre vape, il faut suivre les conseils que nous allons aborder sur les prochains paragraphes.

Ciblez votre clientèle

Premièrement, vous allez cibler votre clientèle afin de savoir où vendre. Il y a beaucoup de groupes et des sites, ainsi que des pages sur les réseaux sociaux qui regroupent les vapoteurs. Certains sont même dédiés à la revente du matériel de la vape.

Ce genre de sites spécialisé dans la vape est beaucoup plus intéressant que les e-store généralisés comme eBay, Amazon, ou Leboncoin, car les internautes qui y sont, cherchent justement des vapes. Vous aurez donc plus de chance de revendre. Par contre, il faut bien lire la réglementation du site, car certains sites interdisent la revente de certains matériels comme le e-liquide.

Fixez votre prix

La concurrence dans ce genre de site est plutôt rude, donc, penser à fixer le bon prix. Aucun mystère à cela. Vérifier le prix du neuf, puis, évaluer votre consommation et comparer avec d’autres produits similaires sur le site ou le groupe de revente.

Prenez en compte l’usure et l’obsolescence. Bien entendu, une vape déjà utilisée a une espérance de vie inférieure à une vape neuve. De plus, le marché de la vape évolue très vite. On voit naître des vapes plus puissantes et plus intéressantes chaque année. De plus, leur prix est entrain de baisser. Il y a quelques années, une vape de 40 W coûtait 200 euros, aujourd’hui, une vape de 200 W coûte 70 euros !

PS : vérifiez le prix des vapes similaires déjà vendues ! Ce n’est pas parce qu’un vendeur propose une vape d’occasion à 100 euros, qu’elle vaut certainement plus 100 euros !

Présentez votre produit

N’oubliez pas de faire la présentation de votre produit. Mettez-le en valeur avec une bonne description détaillées et accompagnez-la avec des photos. Bien sûr, on parle de photos de votre produit pas celles obtenues de Google ! L’acheteur veut voir ce qu’il achète.

Si vous avez customisé votre produit, c’est un avantage pour vous. Décrivez avec détails ce que vous avez changé dans votre vape.

Soyez surtout très honnête, ça évitera les ennuis d’un côté, mais aussi, cela va mettre votre acheteur en confiance. Si votre matériel comporte une rayure par exemple, il faut le préciser.

Respectez l’étiquette

Au final, il faut toujours rester poli, si vous voulez vous créer une bonne réputation sur la toile. N’oubliez pas que les acheteurs ne vous connaissent pas, donc, c’est normal qu’ils posent beaucoup de questions, soyez gentil et poli.

Ce n’est pas rare également de voir des propositions d’échange, même si vous avez bien écrit “vente uniquement”, déclinez simplement l’offre si vous voulez avoir plus de clients au futur.

plus de posts ?