JardinageComment faire pousser de l'ail à la maison ?

Comment faire pousser de l’ail à la maison ?

L’ail est l’une des plantes herbacées bisannuelles appartenant à la famille des Allium. Il peut être considéré comme l’une des plantes les plus anciennes connues de l’homme à travers les âges. Il se caractérise également par la possibilité d’être introduit dans divers produits cosmétiques, en plus de la possibilité d’être introduit dans la préparation de divers aliments. L’ail peut être cultivé à la maison. Dans cet article, nous allons voir comment cultiver les ciboulettes.

Comment faire pousser de l’ail à la maison ?

Pour faire pousser l’ail à la maison, il faut suivre les étapes suivantes :

  • plantez de l’ail pendant l’automne ou au début du printemps, choisissez une zone qui soit bien adaptée pour sa culture,
  • la préparation du sol nécessite que vous enleviez les mauvaises herbes et la saleté en l’aérant et en l’exposant au soleil,
  • le sol doit être fertile. Utilisez pour cela un engrais organique naturel comme la poudre de coquille d’œuf et des matériaux en décomposition,
  • coupez les gousses d’ail en morceaux moyens, en prenant soin de rester loin de la base, car si elle est endommagée, l’ail ne poussera plus,
  • placez les gousses d’ail dans le sol en prenant soin de les séparer d’environ 2 cm. Recouvrez le sol de paille sèche, de compost et de feuillage.
  • fertiliser complètement le sol. L’irrigation des plantes en semi-permanence doit se faire de préférence une fois par semaine en profondeur. Il est préférable d’arroser les plantes uniquement avec un peu d’eau,
  • débarrassez-vous des parasites et des insectes qui entourent l’ail en créant une haute clôture, en plaçant du paillis qui n’attire pas les souris ou en utilisant du piment fort autour.

Lorsque vous remarquez que les tiges vertes commencent à pousser sur l’ail, elles peuvent être retirées lentement à l’aide de gants en cuir afin que l’odeur de l’ail ne colle pas aux mains. Lorsque vous remarquez des tiges jaunes ou brunes sur l’ail, il est prêt à être récolté.

Quand est-ce que s’organise la récolte d’ail ?

Généralement, la récolte d’ail s’organise en fin d’été jusqu’à la fin de l’automne lorsqu’il est sec. Le meilleur moment pour récolter l’ail n’est pas vraiment déterminé, mais il doit être récolté lorsqu’il commence à mûrir. Cette action doit être menée avant que les gousses ne se séparent ou pourrissent. Pendant ce temps, l’arrosage doit être réduit ou arrêté. Quelques semaines avant la récolte et lorsque les feuilles commencent à jaunir, il faut prendre soin de ne pas tirer l’ail de la tige, mais plutôt de creuser dans le sol en veillant à ne pas endommager la tête d’ail.

Vous devez nettoyer délicatement la tête de la saleté, attachez un groupe d’ail pour qu’ils prenne la forme d’un paquet, suspendez-les dans un endroit bien ventilé et chaud à l’abri de la lumière directe du soleil, pour sécher pendant deux à quatre semaines.

Quels sont les conseils à suivre ?

L’ail pousse dans n’importe quel type de sol, mais il est préférable de le planter dans un sol profond immergé dans le sable. L’ail a également besoin d’être planter dans un endroit ensoleillé, il devrait donc recevoir six heures de soleil par jour.

Dans les régions froides, l’ail pousse mieux. Vous devez juste faire attention à ne pas le planter dans un endroit où des oignons ont été plantés auparavant, car les parasites qui affectent les oignons sont les mêmes que ceux qui infectent l’ail. Arrosez l’ail lorsqu’il sèche, maintenez le sol humide et vaporisez-le uniformément avec de l’eau jusqu’à ce qu’il s’écoule des trous. Coupez les feuilles vertes qui poussent à 7-10 cm de long.

plus de posts ?